Alsace

Le crémant monte en gamme

18/04/2016

La tendance est à la montée en gamme de Crémant. L'Alsace ne fait pas exception.
Coup sur coup, trois coopératives alsaciennes ont présenté leurs nouveaux crémants haut de gamme. Pure coïncidence, mais qui indique une volonté de mieux valoriser un vin tendance.

Grande cuvée de la Cave de Ribeauvillé

La Cave de Ribeauvillé a tiré la première avec sa grande cuvée 50 % chardonnay, 50 % pinot noir. Son originalité ? Associer jusqu’à dix millésimes en … 2020 ! Pour l’instant elle se contente de quatre dont le plus ancien remonte à 2004. Cette cuvée annonce 72 mois de lattes. « Le côté vineux et plus aromatique la rend plus complexe. L’harmonie différente permet de doser la liqueur à 4/5 g au lieu de 8/12 g habituellement » explique Evelyne Dondelinger, l’œnologue. Avec cet effervescent habillé d’un sleeve noir, mêlant des caractères rouge et or, la cave entend sortir des sentiers battus. De  5 000 à 10 000 bouteilles seront produites par an. Les premières sont au tarif de 15,90 €.

Grand prestige rosé de Bestheim

Le « Grand prestige rosé » 2013 à 18 mois sur lattes de Bestheim se donne quant à lui une cible résolument gastronomique. « Avec son côté tanique en fin de bouche, ce crémant de table à 8 g de sucre peut accompagner tout un repas » assure Sabrina Marino, responsable communication de la cave. Accessoirement, il sert une stratégie de « premiumisation » de toute la gamme de cinq références en crémant. Sa bouteille brune ne cède pas à la mode du sleeve, mais adopte une coiffe à effet bombé et une étiquette rose et carrée. 12 000 bouteilles ont été élaborées. Elles sont proposées départ caveau à 14,25 € TTC soit 1,75 € de plus que son aîné, le crémant « grand prestige blanc ».

Ice de Wolfberger

Wolfberger enfin, décline une version « Ice » de son Black Papillon lancé en vin tranquille 2014. Cet assemblage de pinot auxerrois, de riesling et de pinot gris veut séduire par ses arômes fruités et innover par son mode de dégustation : sur glaçons, dans un grand verre « piscine ». Son étiquette intègre une encre thermique qui indique si la température idéale de dégustation est atteinte. « Il est déterminant que les marques se réinventent grâce à des concepts aboutis comme la consommation sur glace et en cocktails » commente Pascal Di Stefano, responsable commercial CHR. Pour démarrer, Wolfberger a prévu 20 000 bouteilles vendues 8,70 € départ cave et 9,70 € sur la boutique en ligne. En signalant que son crémant Révérence IX, un 100% chardonnay à 40 mois sur lattes tarifé 19,90 € en réseau traditionnel, est tombé en rupture en quelques semaines, la cave est persuadée que le potentiel du segment crémant d’Alsace haut de gamme est « encore significatif ».

 

 
Newsletter :

Newsletter #1 Bulles Expo / Mars 2016
Newsletter #2 Bulles Expo / Avril 2016
Newsletter #3 Bulles Expo / Juin 2016

 




Un évènement conçu et organisé par Vitisphere et GFA Events
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé